Marion Brunet

Marion Brunet, accompagnement Yoga, Technique Alexander, Méditation

J'ai le goût de la relation, l'amour de la beauté et l'envie de prendre soin du vivant. Mon chemin est étoffé de pratiques artistiques (arts vivants, arts plastiques) et de métiers de service. Une blessure dans ma formation de danse contemporaine oriente mon parcours .

De-là émerge la direction qui est la mienne depuis plus de 20 ans : approfondir la compréhension du rapport entre corps, émotion, intellect, présence, expression.

Je me forme et j'enseigne la Technique Alexander (méthode d'éduction somatique -soma : le corps que l'on est), le Yoga (pédagogie Viniyoga), la Danse contemporaine improvisée et plus récemment la Méta (accompagnement par le vêtement). Ma pensée est de celles qui aiment mettre en lien. Ainsi, je m'amuse à tresser des liens entre les différents aspects de l'être (corps-coeur-tête), entre les pratiques (psycho-corporelles, artistiques, spirituelles). Je trouve de la ressource, du sens et de la complémentarité à l'aspect corporel de mon travail dans certaines théories/courants de pensée dans le champ du développement personnel.

J'ai développé, au fil des années, une acuité dans ma vision du corps que l'on est (soma) et dans un toucher qui écoute et qui prend soin. Ma façon d'accompagner mélange douceur, profondeur et légèreté.

Mes influences principales

Le yoga

Le yoga a une existence transversale dans ma vie personnelle et professionnelle. Il colore puissamment qui je suis et ce que je transmets.

Formée à l'enseignement Viniyoga du yoga à l'ETY (étude et transmission du yoga), dans la lignée de Krishnamacarya. Depuis 2011, cette approche me donne de la structure, une clarté au niveau pédagogique, une capacité de m'adapter aux besoins des publics que je rencontre.

En 2021, je découvre le yoga de la non-dualité, cela  m'ouvre à la présence énergétique du corps et au rapport à l'espace, et à un un champs de perceptions toujours plus grand.

La Technique F-M.Alexander

La Technique est une approche globale de la personne qui offre des moyens pour enrichir notre expérience artistique, professionnelle, corporelle, développer nos capacités d'apprentissage, prévenir les douleurs et blessures liées à la posture, et tout simplement vivre avec plus de joie et de légèreté!!

Depuis 20 ans, j’accompagne un public varié en cours individuels et en collectif  (conservatoires, professions de la petite enfance, du soin, faculté de Lyon, formation professionnelle, cnfpt...)

Je suis membre agréée de Association Française des Professeurs de Technique Alexander®.

 

 

La danse

Formée en danse classique et contemporaine, je m'intéresse à différente approches : release et up side down techniques, danse contact, mouvement authentique, et aujourd'hui particulièrement la danse improvisée.

D'autres formes d'expression me nourrissent (arts plastiques, voix, écriture).

Je développe une pédagogie basée sur un travail corporel ciblé, visant l'authenticité du geste artistique et la Présence.


L'enfant intérieur: accueillir nos vulnérabilités

La rencontre avec l'archétype de l'enfant intérieur agit fortement dans ma vie intérieure, relationnelle, dans mon rapport au monde. Prendre soin de l'Enfant est pour moi une valeur primordiale. Autrement dit, développer ma capacité d'accueillir mes fragilités, imperfections, manques (bref, ce qui fait de moi un être humain) me permet de grandir, de devenir plus forte (mais pas plus dure!). Plus j'accueille en moi-même, plus j'observe qu'accueillir l'autre devient simple. Plus j'intègre mes fragilités, plus je me sens forte! C'est une démarche qui n'est jamais finie, mais qui apporte tout de suite un immense soulagement. C'est renouveler le choix de faire la paix avec soi.

 

Guérir, c'est être avec le petit.

Être avec son petit, c'est souffrir.

Souffrir, c'est se souvenir de sa vulnérabilité.

Être vulnérable, c'est être petit.

Être petit, c'est pouvoir grandir.

Grandir, c'est apprendre à aimer.

Apprendre à aimer, c'est s'aimer.

S'aimer, c'est être grand et petit à la fois.

Être grand et petit à la fois, c'est s'unir.

S'unir, c'est s'accomplir.

S'accomplir c'est un jeu.

jouer, c'est guérir.

 

Emmanuel Ballet de Coquereaumont